4e colloque international en éducation

Enjeux actuels et futurs de la formation et de la profession enseignante

18 MAI
  • 13 h - Table ronde
  • Maurice Tardif, professeur titulaire au département d’administration et fondement de la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université de Montréal. Il a dirigé le CRIFPE de sa fondation en 1993, à 2005.

    Daniel Peraya, Université de Genève, Suisse

    Françoise Lantheaume, professeur des universités à l’Université Lyon-2 et directrice du laboratoire Éducation, cultures, politiques

    Animée par Joséphine Mukamerera, professeur titulaire au département de pédagogie de la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université de Sherbrooke

    Réalités, difficultés et enjeux actuels du métier d’enseignant en France, en Suisse et au Québec

    Nous sommes entrés depuis les années 1980 dans une phase de transformation profonde des assises traditionnelles de l’enseignement en milieu scolaire. En effet, on observe depuis les années 1980 l’émergence de nouvelles tendances lourdes dans l’organisation du travail des enseignants : travail partagé, interdisciplinarité, équipe-école, projet d’établissement, nouveaux modes d’évaluation des élèves (approches par compétences, transversalité...), etc. De plus, depuis les années 1980, la plupart des systèmes scolaires des sociétés occidentales ont connu des changements majeurs dans le cadre de réformes successives, mais dont la mise en œuvre demeure toujours problématique 30 ans plus tard. Inspirées du New public management, ces réformes ont entraîné un accroissement de l’imputabilité des enseignants et la définition de standards de performance mesurés à l’aune d’examens nationaux et de comparaisons internationales, introduisant ainsi de nouvelles régulations de l’éducation. Finalement, l’enseignement a été marqué, depuis 30 ans, par un vaste mouvement de professionnalisation qui a touché aussi bien les formations des enseignants et les savoirs à la base de leur travail que leur identité professionnelle. Dans quelle mesure ces tendances se répercutent-elles en profondeur sur le travail des enseignants et la configuration de leur métier en France, en Suisse et au Québec? Quels sont les principaux enjeux et difficultés actuels de ce métier en transformation?

  • - Salle 510b

  • 15 h 40 - Conférence principale de Guy Rocher
  • Guy Rocher, professeur émérite de la Faculté de droit de l'Université de Montréal.

    Ma vision de l'éducation

    C'est en m'impliquant dans la réforme du système québécois de l'éducation dans les années 1960-1970 que j'ai pris conscience des exigences concrètes de la Justice sociale dans la société moderne. Éducation et justice sociale sont étroitement liées dans la mesure où l'égalité d'accès aux moyens et aux résultats doit être la règle, la norme. Ces considérations me paraissent plus importantes que jamais, devant le virage élitiste, concurrentiel et hiérarchique qu'a pris notre système d'éducation québécois au cours des dernières décennies, avec les iniquités qui en résultent.

    Guy Rocher est diplômé en sociologie de l'Université Laval et de l'Université Harvard aux États-Unis. Auteur prolifique, il a notamment écrit un livre phare du 20e siècle en sociologie, Introduction à la sociologie générale. Au cours de sa carrière, le professeur Rocher a dirigé plusieurs comités d'étude et organismes universitaires, a participé à la Commission royale d'enquête sur l'enseignement au Québec et à la rédaction du Rapport Parent. Il a remporté de nombreux honneurs, dont le prix Marcel-Vincent de l'Association canadienne-française pour l'avancement des sciences et la médaille Pierre-Chauveau de la Société royale du Canada.

  • - Salle 510b


Sommet de l'iPad et du numérique en éducation