Le sentiment d’efficacité personnelle à gérer la classe : portrait des enseignants québécois

Auteur(s) Nancy Gaudreau, Marie-France Nadeau, Claudia Verret, Line Massé
Événement Colloque du CRIFPE
Type Communication orale
Thème Les formations à l’enseignement (initiales et continues), L’intervention éducative
Symposium Croire en ses capacités d’apprendre et de faire apprendre : perspectives de l’accompagnant et de l’accompagné dans différents contextes d’apprentissage
Résumé Les relations entre le sentiment d’efficacité personnelle (SEP) des enseignants, leurs pratiques éducatives et la réussite des élèves ont suscité un intérêt croissant chez les chercheurs au cours des dernières années (Skaalvik et Skaalvik, 2007). Plus le SEP des enseignants est élevé, plus ceux-ci sont ouverts à l’inclusion scolaire et adoptent des pratiques d’intervention différenciées favorisant la réussite des élèves présentant des difficultés (Gordon, 2001). Dans le cadre d’une enquête québécoise visant à dresser un portrait des pratiques enseignantes envers les élèves en difficulté de comportement, 2 024 enseignants du primaire et du secondaire ont complété l’Échelle du sentiment d’efficacité personnelle en gestion de classe (Gaudreau, Frenette et Thibodeau, 2015). Cette communication présente les résultats issus de cette recherche et permet de soumettre de nouveaux repères pour soutenir le développement professionnel des enseignants.
Bloc V524
Durée 25 minutes
Salle