Sentiment d’efficacité d’adultes envers des élèves qui surévaluent ou sous-évaluent leur compétence scolaire

Auteur(s) Thérèse Bouffard, Rebecca Levesque-Guillemette, Noémie Gratton, Carole Vezeau
Événement Colloque du CRIFPE
Type Communication orale
Thème Les formations à l’enseignement (initiales et continues)
Symposium Croire en ses capacités d’apprendre et de faire apprendre : perspectives de l’accompagnant et de l’accompagné dans différents contextes d’apprentissage
Résumé L’étude discutée dans cette communication se fonde sur l’idée que le sentiment d’efficacité personnelle de l’adulte comme éducateur, soit-il enseignant ou intervenant, envers un élève est affecté par le jugement qu’il porte sur le caractère désirable ou non de certains attributs de cet élève. Dans cette étude, l’attribut examiné chez l’élève est son biais d’auto-évaluation de sa compétence mesuré par l’écart entre une mesure objective et standardisée de ses habiletés et la perception qu’il en a. Comprenant un échantillon de plus de 500 étudiants en formation initiale des maîtres et de plusieurs centaines d’enseignants en exercice, l’étude visait à examiner le sentiment d’efficacité personnelle de ces adultes selon qu’ils sont devant des élèves qui, d’après eux, surévaluent ou sous-évaluent leur compétence scolaire réelle. Le second objectif visait à vérifier leur jugement du caractère désirable ou non de la présence d’un tel biais et du lien entre ce jugement et leur sentiment d’efficacité personnelle.
Bloc V324
Durée 25 minutes
Salle