Liens entre les modalités d’accompagnement des enseignants en formation et l’évolution de leur sentiment d’efficacité professionnelle

Auteur(s) Fatiha TALI, Jean-François Marcel
Événement Colloque du CRIFPE
Type Communication orale
Thème Les formations à l’enseignement (initiales et continues)
Symposium Croire en ses capacités d’apprendre et de faire apprendre : perspectives de l’accompagnant et de l’accompagné dans différents contextes d’apprentissage
Résumé Notre contribution étudie les relations entre les modalités d’accompagnement (durée, types…) des enseignants en formation continue et l’évolution de leur sentiment d’auto-efficacité professionnelle (SEPro) (Bandura, 2007; Marcel, 2009). Elle présente un dispositif de formation hybride (en présentiel et à distance) d’enseignants du secondaire se spécialisant pour scolariser des élèves en situation de handicap. Un questionnaire a été soumis à 104 enseignants à un an d’intervalle : le groupe d’enseignants bénéficiant d’un dispositif hybride (n=22) est comparé à des enseignants sans formation (n=58) et à des enseignants bénéficiant de formations non hybrides (courte et longue durée) (n=24). Notre analyse longitudinale montre qu’il existe un lien entre le fait de suivre une formation de longue durée et l’augmentation forte du niveau de SEPro. De plus, les enseignants bénéficiant du dispositif hybride ont une hausse significativement plus importante de leur niveau de SEPro par rapport aux deux autres groupes. Entre autres résultats, il ressort que peu importe le type de formation suivie, les enseignants attribuent leur apprentissage à trois facteurs : en premier à « l’accompagnement du formateur », puis viennent « la formation en ligne » et « l’expérience sur le terrain ».
Bloc V624
Durée 25 minutes
Salle